Publicités

De Las Cruces à Roswell

Aujourd’hui, c’est une étape qui nous conduit de Las Cruces (Nouveau-Mexique) à Roswell (Nouveau-Mexique). Départ pas trop tard de Las Cruces après le petit-déjeuner à l’hôtel pour aller visiter White Sands.

Avant de quitter la ville, bref passage par le village de Mesilla, qui est resté dans bloqué dans le passé, mais tout est encore fermé car trop tôt (cela ouvre à 10h).

Malheureusement les nombreux travaux sur les autoroutes autour de Las Cruces vont nous retarder. A tel point, qu’on avait l’impression de ne pouvoir que se rendre à El Paso. On tournait en rond.

Mais nous voilà sur la bonne direction. White Sands c’est un parc national qui comme son nom l’indique est constitué essentiellement de sable blanc. C’est du gypse, charrié par le vent, dans ce qui fut jadis une lagune.

Sa couleur blanche, ses dunes, et ses aires aménagées font de White Sands un endroit surprenant et très agréable à visiter.
Un petit tour par le visitor center et la boutique où on y trouve des objets hétéroclites contenant du sable (rarement celui de la zone).

Depuis une passerelle aménagée, ou bien directement dans les dunes, le parcours est propice à la découverte. Le sable dur sous nos pieds est étonnant, on dirait du sel.

Et tout ça à perte de vue. Le parc fait 715 km2.

Nous faisons un tour à la ville la plus proche pour le repas de midi, c’est Alamogordo. C’est une ville et une région connu également pour autre chose que White Sands. C’est la zone des premiers essais d’armement comme la bombe nucléaire, les premiers missiles issus de la technologie des V2 après la seconde guerre mondiale. Des panneaux peu engageants rappellent d’ailleurs que la zone est militarisée.

Pour rejoindre Roswell, plusieurs route s’offre à nous. Nous empruntons la route qui passe par la Lincolmn National Forest. Histoire de voir autre chose que du désert dans cet état du Nouveau-Mexique. Le parcours est agréable dans cette forêt, avec quelques haltes pour se dégourdir les jambes, mais pas de marche à cause du temps pluvieux.

Plus loin, dans cette direction, nous croisons un individu qui tient un de ses commerces sur le bas côté de la route avec des produits improbables que nous gouterons plus tard. Il y avait également un petit zoo ou se mèlent des animaux classiques à d’autres plus improbables comme un lama, ou un dromadaire.

Mais la forêt est déjà loin, le désert reprend ses droits, et les vautours sont de sortie pour se nourir des cadavres d’animaux sur les bords de route. C’est un spectacle horrible et fascinant à la fois.

Nous arrivons en fin d’après midi à Roswell. Je suppose que vous avez déjà entendu parler de Roswell.C’est là qu’un crash supposé d’ovni à eu lieu en 1947. La ville en joue, ce qui est bien normal.

Trop tard pour la plupart des boutiques déjà fermées, en soirée Roswell n’est guère attirante. Pas grave, demain la journée est dédié à la découverte de la ville et de ses boutiques pour touristes.

Un petit tour dans un steakhouse pour le diner et la nuit tombe sur Roswell.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :