Lâchez vous ! Expérimentez !

De Roswell à Amarillo

Aujourd’hui, nous continuons de remonter vers le nord pour rejoindre une deuxième fois le Texas et la destination du jour Amarillo. Ceux qui me suive sur le blog et le compte facebook savent pourquoi nous allons à Amarillo, mais je vais y revenir.

Tout d’abord le trajet. Comme les autres jours, nous traversons de longues tranches de désert, le Nouveau-Mexique n’offre guère de variété.

Mais, il y a tout de même une étape sur la route, Fort Sumner au Nouveau-Mexique.
C’est une ville connue pour deux raisons historiques tristes.

Tout d’abord, Fort Sumner était un fort construit par l’armée américaine pour surveiller les indiens déplacés de leurs réserves habituelles pour être concentrés dans une réserve répondant au nom de Bosque Redondo.

Cela a consisté à déplacer des milliers d’indiens, plus de 8000, dans ce que les indiens appellent la longue marche, où beaucoup auront succombé pendant le voyage. De 1863 à 1868, le fort sera en activité avant d’accepter l’échec de la méthode et de laisser les Navajos rejoindre leur réserve.

L’autre fait historique, c’est ici que Billy The Kid fut tué par Pat Garret, le 14 juillet 1881 dans le fort désaffecté.
On y trouve donc à Fort Sumner la tombe de Billy the Kid, et le folklore qui va avec, à l’américaine. C’est à dire, accolé au cimetière, une boutique avec un musée payant racontant l’histoire de ce gamin accusé de plusieurs meurtres. Et dans la ville, un plus grand musée, traçant aussi son histoire mais renfermant des objets lui ayant appartenus, mais une tonne d’objets hétéroclites anciens comme souvent dans ces musées bazar.

Il est midi passé à Fort Sumner, après le déjeuner nous nous mettons en route pour arriver pas trop tard à Amarillo.
Une fois la frontière passée, le paysage change, on retrouve ces ranches américains avec des terrains longeant la route sur des dizaines de miles parfois.

Puis, arrive la grande ville, car au Texas, tout est plus grand. Passage par l’hôtel pour déposer les bagages et direction l’attraction qui nous a amené à Amarillo, le Big Texan Steak Ranch.

C’est un Steakhouse immense, avec une boutique souvenir, et une salle de repas gigantesque, à la texane, où vous pouvez manger gratuitement un steak de plus de 2 kilos si vous le finissez en moins d’une heure.
Le bâtiment est très bien décoré, l’accueil parfait, l’attente pas trop longue compte tenu du monde, et la nourriture excellente. Je me suis limité au steak de 12 oz contre le big one à 72. Et dire que la plus rapide, car c’est une femme qui détient le record, a mangé le sien en 4 minutes, et fini un deuxième en 14 minutes.

Après ce très bon repas, il est temps de rejoindre notre hôtel pour la suite des aventures demain.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :