Publicités

Grand Canyon et Bearizona

Notre présence à Williams s’explique également par deux attractions, la plus connue et une plus intimiste mais à voir également.

Je ne présente plus le Grand Canyon, cet immense canyon qui se visite en partie en voiture, en partie en navette mise à disposition des visiteurs.

Comme la connexion wifi de l’hôtel est toujours famélique, je vais être bref. Promis, dès que possible, je poste un article plus long sur le sujet, cela en vaut la peine.

Ce qui frappe en arrivant au Grand Canyon en venant de Williams et en passant par Tusayan, c’est certes sa dimension. Il faut bien une journée complète pour traverser le parc, ce qui n’est pourtant qu’une petite partie du Grand Canyon. Mais surtout que lorsque l’on vient pour la nième fois, le Grand Canyon se présente sous un autre jour, sous un aspect encore différent que celui de ses souvenirs. On ne s’en lasse pas.

En fin d’après midi, direction Williams pour retourner à l’hôtel, avec au passage un arrêt à Bearizona. C’est un zoo classique avec des animaux dans des cages, des enclos, mais aussi en liberté devant vous, car on peut parcourir la zone en voiture et se perdre dans les bisons, les ours, les loups.

Demain, nous quittons Williams pour Sedona.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :