Publicités

Ottawa

Nous voilà rendu à la visite d’Ottawa.

La capitale du Canada est devenu la capitale lorsque l’union du Canada s’est faite, la reine d’Angleterre ne voulant ni privilégier les anglais, ni les français, plutôt que de choisir entre Quebec, Montreal, Kingston et Toronto, toutes candidates, décida de trancher en faveur d’Ottawa, la ville étant proche du Quebec tout en étant en Ontario.

D’ailleurs, depuis la ville compte presque autant de francophones que d’anglophones. C’est d’ailleurs une ville très cosmopolite.

Située sur la rive sud de la rivière des Outaouais, face à la ville québécoise de Gatineau, Ottawa compte un peu plus de 800 000 habitants.

Le nom vient du nom de la rivière, rivière des Outaouais.

La visite commence par le quartier Parliament Hill, la colline du Parlement, où se situe les institutions parlementaires de la ville, historiquement sur cette colline se trouvait les baraquements militaires.

Ces batiments datent de 1915, reconstruit après un incendie. Ils sont pour la plupart recouvert d’échafaudages pour leur maintenance. L’ensemble est assez impressionnant car sur une zone bien dégagée.

Ensuite, passage sur une écluse du canal Rideau. C’est un canal qui relie la rivière Outaouais à Kingston. En été, c’est l’occasion pour les vacanciers de flâner en péniche le long du canal, en hiver c’est une patinoire qui s’étale de tout son long.

On passe devant l’intersection de la promenade Sussex et l’avenue Rideau, la veille, un trou béant s’est formé suite à l’effondrement de la chaussée. Plusieurs véhicules engloutis. On aurait été bien ennuyé si cela s’était passé avec notre voiture de location.

Puis direction une autre attraction de la ville, le marché By. C’est un marché en parti couvert renfermant des mini-restaurants de toutes origines, des marchands divers et variés. On y a même trouvé un « Moulin de Provence » dont le patron est bien français mais de Cognac. Ils font de tout, de la pâtisserie, boulangerie, plats préparés , le tout bien à la française. Mais ce n’est pas encore ça pour la Provence.

Encore un bon tour du marché pour sa partie ouverte, puis direction le batiment principal pour un repas au Casablanca.

Sortie de table, direction à l’extérieur au Beaver Tales pour goûter l’une des spécialités de la ville, la queue de castor. C’est un beignet plat et allongé, en forme de queue de castor, que l’on recouvre de ce que l’on veut. Chocolat noisette pour moi…

Encore un petit tour de ville pour rejoindre le parking et notre voiture et retour à la résidence. La ville d’Ottawa nous a beaucoup plus. C’est une ville vivante, très cosmopolite, on y parle aussi le français même si c’est forcément moins le cas qu’au Quebec. Les gens y sont très accueillant.  Comparé à Toronto qui nous a pas paru froid, proche des villes américaines, Ottawa est plus humaine.

Il est fort probable que si nous devions un jour revenir, nous éviterions Toronto au profit d’Ottawa.

 

Demain, direction Mont Tremblant.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :